Pourquoi ne pas accepter le travail au noir pour vos travaux ?

Le travail au noir est interdit par la loi, mais certains y ont recours sans connaitre les nombreuses conséquences auxquelles ils s'exposent.
Voici un bref énoncé de ce que vous risquez en acceptant d'avoir recours à du travail dissimulé. 

Vous êtes responsable en cas d'accident sur le chantier 

Un accident est vite arrivé surtout sur un chantier. Si le travailleur n'est pas déclaré, il ne possède pas de couverture sociale. En tant qu'employeur cela sera à vous de l'indemniser. 

Vous n'êtes pas couvert en cas de mal-réalisation des travaux.

N'ayant pas de factures à présenter à l'assurance, vous vous trouverez dans l'incapacité de traiter avec l'assurance du travailleur pour la réparation des mauvaises réalisations.
La seule option envisageable reste de se retourner contre le travailleur lui même en saisisant le tribunal. Déja d'une, cela peut durer très longtemps et occasionne des frais mais cela peut ne pas s'avérer très fructueux.  

En cas de sinistre, l'assurance ne vous remboursera pas un centime. 

Qui dit travail au noir, dit absence de facture. Sans facture, l'assurance ne sera pas en mesure de vous rembourser nos nouvelles installations si un dégats des eaux surgit par exemple. 

Vous ne pourrez pas être candidat aux aides, subventions et réduction d'impôt !

Beaucoup d'organismes comme l'ANAH, proposent des aides et des subventions pour vous aider à réaliser vos travaux. Cependant, la présentation d'une facture est obligatoire pour pouvoir les toucher.
De plus, certains chantiers comme ceux concernant la rénovation énergétique bénéficient d'un crédit d'impôt pouvant aller jusqu'à 50% des dépenses (voir les conditions et les plafonds).
Ainsi, ces aides ne sont pas à négliger dans la mesure où une fois déduite du montant total de la facture, cela peut s'averer plus intéressant niveau tarif que du travail au noir.
 

Vous risquez gros.

D'après la loi, si vous engagez quelqu'un sans le déclarer pour réaliser vos travaux, vous risquez jusqu'à 3ans de prison et 45 000€ d'amende. 


Si vous vendez votre maison, vous aurez du mal à justifier votre prix de vente. 

Encore une fois, des factures vous seront demandées afin de justifier le prix que vous demandez. Sans celles-ci, il vous sera impossible d'obtenir le prix que vous souhaitez. 
De plus, des travaux sont obligatoirement à réaliser par le vendeur avant une vente comme les travaux de suppression de l'amiante ou du plomb. Si vous n'avez pas la justification de ces travaux à travers une facture, la vente ne pourra pas avoir lieu. 

Si vous cherchez une plateforme sûre avec qui travailler, n'hésitez pas à faire appel à nous pour vos petits travaux ou plus gros travaux de rénovations. 
Avec AlloMarcel, pas de surprises ! 

Je commande


Mis à jour il y a