Gary, peintre-décorateur stucateur de New-York sur Paris

Gary, artiste et peintre-décorateur originaire d'Haïti, intègre le réseau AlloMarcel. Il en profite pour nous livrer une interview et nous présente son parcours riche d'expériences.

Racontez-nous votre parcours et votre métier...

J'ai grandi en Haïti jusqu'à mes 18 ans et je me souviens de ma jeunesse où on utilisait les badigeons de chaux pour refaire la peinture.
Lorsque le peintre venait, il faisait bouillir la chaux avec des oranges puis il l'appliquait sur la surface.
Très tôt, cela m'a amené à m'intéresser moi-même aux mélanges de couleurs et à chercher à comprendre les différentes gammes.
Cette connexion entre la chaux et moi s'est faite assez rapidement et j'ai donc voulu aller encore plus loin : explorer la chaux dans toute sa beauté, appréhender les différentes sortes de finitions et comprendre comment on l'utilise selon les pays.
Les techniques varient en effet d'une culture à l'autre : en France par exemple, c'est le stuc qui est traditionnellement très utilisé ; en Italie, le Marmorino ; en Espagne, el Estucado al fuego.

J'ai travaillé à New-York dans l'administration jusqu'au début des années 90. A un certain moment, j'ai voulu explorer mon côté créateur et artistique. J'ai donc commencé à faire des bijoux à mon compte.
En 1994, j'ai fait connaissance avec un peintre-décorateur new-yorkais. Il m'a introduit à la peinture décorative, aux enduits à base de chaux et d'argile. Cela m'a fasciné. J'ai alors pu faire des workshops sur différents types de finitions, et j'ai eu l'opportunité de travailler avec des maître et de faire des projets avec des architectes d'intérieur.
La conception de mes sacs utilitaires que je propose à la vente m'est venue à l'origine de mon métier de stucateur, par besoin personnel. Je n'arrivais pas à trouver le sac qui me convenait. J'ai décidé de le créer.

Je me suis installé à Paris l'annéée dernière et j'ai déjà été amené à travailler sur quelques chantiers en tant que peintre-décorateur, pour le commercial et le résidentiel.

Apporter mes connaissances aux clients pour personnaliser leur intérieur, les assister de la conception jusqu'au choix des gammes de couleurs, cela me plait vraiment.

Qu'est-ce qui vous motive ?

C'est la satisfaction de voir le projet à terme. Gérer un chantier implique une procédure assez stressante, on y dépense beaucoup d'énergie. Quand on voit que ça commence à prendre forme et qu'au final le client, satisfait du résultat vous dit "C'est beau !", il y a vraiment quelque chose de réjouissant.

Que pensez-vous de l'évolution des métiers de l'artisanat ?

Si nous en sommes là, en 2018, c'est grâce aux artisans ! Avant les robots, nous faisions tout nous-mêmes.
C'est bien malheureux que l'artisanat se perde, parce que l'artisanat incarne une manière de se connecter avec l'essentiel. Et c'est magnifique.

Vous rejoignez aujourd'hui le réseau AlloMarcel : pourquoi ? Quels sont les aspects du concept qui vous ont séduit  ?

J'ai découvert AlloMarcel un peu par hasard. Je passais dans la rue, j'ai salué et je suis rentré.
L'équipe est sympathique, et puis le concept en lui-même me plaisait beaucoup. J'ai vu la diversité des savoir-faire que propose la plate-forme et ça m'a tout de suite donné envie de faire partie du réseau.

Un mot de la fin ?

J'espère sincèrement pouvoir apporter mes connaissances aux clients d'AlloMarcel et les aider afin qu'ils puissent s'approprier pleinement leur espace.

Si vous avez besoin du savoir-faire d'un peintre-stucateur de renom pour l'aménagement de votre intérieur, faites appel à Gary.

Je commande


Mis à jour il y a