Connaissez-vous l'histoire du Chauffage ?

Ca y est, le grand froid est bel et bien arrivé ! Pourrions-nous imaginer vivre sans chauffage ? La recherche de chaleur pour le confort et le bien-être remonte à la nuit des temps. Mais si je vous disais "le chauffage, c'est quoi ?" que se passerait-il ? connaissez-vous l’histoire et l’évolution du chauffage à travers les siècles ? De la maitrise du feu aux nouvelles méthodes développement durable, c’est une véritable épopée que celle du chauffage, intimement liée à l’accès aux combustibles…et donc aux enjeux économique et environnementaux de notre planète. 
Démarrons la machine à remonter le temps et laissons-nous bercer par la douce chaleur de notre chauffage en cette soirée hivernale.

La guerre du feu

L’histoire du chauffage démarre avec la domestication du feu. Les dernières études archéologiques datent l’invention du feu sur les rives du Jourdain 790 000 ans avant Jésus-Christ. En plus de la protection contre les animaux sauvages et la cuisson des aliments, la maîtrise du feu sert aussi à se chauffer. Deux techniques apparaissent pour faire du feu : la percussion d’un silex contre du minerai de fer éjecte des étincelles sur un initiateur, et la friction de deux morceaux de bois dont la sciure échauffe des brindilles sèches.

 

Antiquité et Moyen-Âge

L’hypocauste, inventé par les grecs et amélioré par les romains, est l’ancêtre du chauffage central. Alimenté au charbon de bois, cette installation produit de l’air chaud circulant sous un sol épais soutenu par des pilettes en briques. Son invention est attribuée à Caius Sergius Orata. Ce système est perfectionné par les Romains pour chauffer le caldarium des thermes. La majorité des « salles de bains » des riches villae et domus romaines étaient dotées d'hypocaustes.

chauffage_antique_hypocauste


Ces procédés furent abandonnés à l’époque gallo-romaine au bénéfice de la cheminée. Installée par des conduits en tuiles positionnés dans les murs, la cheminée émet une chaleur rayonnante. L’invention de la cheminée va permettre les premiers recensements de population : un foyer de cheminée correspond à dix personnes. Cette époque voit aussi l’apparition des poêles en céramique impulsant les chauffages à inertie.

Renaissance et époque moderne
La cheminée et les poêles demeurent les principaux systèmes de chauffage. Au XVIIIème siècle, les première machines à vapeur apparaissent, utilisant trois types de combustible : le charbon de bois, le charbon de tourbe et la coke-charbon de houille. En 1855, Franz San Galli Karlovich invente le radiateur en fonte pour chauffer l’eau.

Époque contemporaine
Les chaudières à vapeurs dont s’équipent les immeubles d’habitation dès le XIXème siècle remplacées rapidement par des systèmes de chauffage central à eau chaude. Si la première installation d’un chauffage central en France remonte à 1877 (Château du Pecq), sa généralisation n’intervient que dans les années 30. 

À partir des années 50, le chauffage central se démocratise, avec les chaudières au fioul puis au gaz. L’invention de radiateur permettant de réguler la température fait progresser le confort. Le chauffage électrique se développe dans les années 1960. Les chocs pétroliers des années 1970 augmentent le prix du fioul au profit de l’électricité.

Enfin, la prise de conscience environnementale dans les années 1990 stimule l’innovation et a création de modes de chauffage plus doux et renouvelables répondant aux préceptes du développement durable : panneaux photovoltaïques, énergie géothermique basée sur les sources de chaleur issue de la croûte terrestre, granulés à bois provenant du compactage des résidus de scierie, méthanisation, etc… Les procédés de réutilisation de l’énergie produite, par exemple par les data centers, pour chauffer des bâtiments constitue une piste d’avenir pour limiter le gaspillage de nos ressources.   


Incroyable histoire que celle du chauffage à l’avenir assuré puisque indissociable du confort de l’homme mais aussi des enjeux économiques ! A la veille de la COP21, la question de l’innovation pour un chauffage plus écologique demeure au cœur de l’actualité. 

Si cet article vous as plus, n'hésitez pas à consulter celui dédié à l'histoire de la plomberie


Mis à jour il y a