La porte et son histoire

La porte, on l’utilise tous les jours. Oui, mais finalement, on ne sait pas d’où elle vient, ni comment elle a été inventée ! 

En quelques mots, une porte est simplement une ouverture dans un mur – appelée « baie » en architecture – permettant d’entrer dans une pièce ou d’en sortir. Ce qu’on désigne par le mot « porte » dans le langage courant est tout simplement la partie mobile permettant d’ouvrir ou de fermer le passage. Cette partie de la porte s’appelle l’huis, mot découlant du latin ostium signifiant « entrée, ouverture ». Enfin, le chambranle désigne l’encadrement de la porte, se situant dans le plan du mur.

Durant la préhistoire, les hommes confectionnaient déjà des sortes de portes, afin de se protéger des prédateurs et du froid. La porte constituait déjà une certaine sécurité pour la famille.


Dans l’Antiquité Egyptienne, de véritables portes en bois fermaient les édifices importants tels que les grands tombeaux. Cependant, les maisons ordinaires étaient fermées par des toiles ou des nattes (tissus de paille, roseaux, etc). 


La porte d’Ishtar, porte de ville construite en -580 dans la ville de Babylone sur ordre du roi Nabuchodonosor II, donne une belle représentation de l’empire néo-babylonien. Elle se situe aujourd’hui au musée de Pergame, à Berlin.

Au Moyen-Âge apparaît le mot « porte », avec les châteaux forts. Avant cette époque, les portes étaient désignées par le terme « issues ».


Au XVe siècle, le développement de l’urbanisation encourage l’utilisation de la serrure sur de plus en plus de porte. Rendez-vous à l’article « La clé de la sécurité » pour plus d’informations.


Finalement, la porte a été inventée pour différentes raisons que voici : 

  • La sécurité
  • Le froid
  • La confidentialité : sans porte, tout le monde peut voir, entendre, entrer. Une porte sert aussi à accepter ou non l’entrée de quelqu’un dans son espace (c’est dans cette finalité que nous avons appris à frapper à la porte avant d’entrer).
  • L’hygiène : les microbes extérieurs ne rentrent pas.
  • L’organisation : on partage la maison en différents espaces de vie.
  • L’isolation accoustique
  • L’étanchéité à l’air, donc aux odeurs.
  • Le symbole dans la société : certaines portes annoncent des édifices importants, comme par exemple l’Opéra Garnier.
  • La décoration
  • La sécurité face aux incendies : cette fonction est beaucoup plus moderne, puisque nous avons développé petit à petit des portes résistantes aux feux.

Mis à jour il y a