Les nuisibles, quand Dieu et Pharaon s'y mettent...

Les nuisibles, comme vous savez, sont des espèces animales considérées comme dangereuses, ou du moins pouvant porter atteinte à la santé et à la sécurité publiques. Lorsque l'on parle de nuisibles d'habitation, nous faisons bien évidemment allusion à toutes ces petites bêtes dont la présence n'est jamais souhaitée, et qui prolifèrent à une vitesse beaucoup trop impressionnante : cafards (ou blattes), puces, punaises de lit, vrillettes du pain, fourmis, mites, moustiques, mouches, cloportes, loches jaunes, tégénaires, grands charançons des jardins, poissons d'argent (ou lépismes), callidies, clytes, rats d'égout, et j'en passe sûrement.

 

Je veux vous parler aujourd'hui non pas de la façon dont on s'en débarrasse, que nous verrons plus tard (quoi que je vous conseille vivement de faire appel à un professionnel), mais plutôt de l'apparition de ces bestioles maléfiques dans la mythologie égyptienne.

Connaissez-vous les 10 plaies d'Egypte ? Non ? Eh bien c'est comme ça que tout aurait commencé.

Egypte


Nous sommes à l'époque de l'Egypte antique. Pharaon règnait, et retenait le peuple des Hébreux en esclavage. Yahweh, le Dieu d'Israël, refusait de voir son peuple prisonnier. Il décida alors d'envoyer dix calamités sur le peuple égyptien, afin que Pharaon se décide à relâcher les Hébreux. Il convoqua alors Moïse et Aaron pour qu'ils servent de messagers. Ainsi, les deux frères et leur Dieu agirent main dans la main afin de faire libérer les leurs. L'Egypte fut alors punie par dix fléaux terrifiants :

  • L'eau se transforma en sang,
  • Le pays s'infesta de grenouilles,
  • Les grains de poussière se transformèrent en moustique, 
  • Des mouches et bêtes sauvages envahirent tout le pays, 
  • Le bétail fut décimé par la peste,
  • Egyptiens et bêtes souffrirent d'ulcères,
  • La plupart des récoltes fut détruite par la grêle,
  • Les sauterelles dévorèrent ce qu'il en restait,
  • Le pays fut recouvert des ténèbres.
  • Malgré cela, Pharaon ne voulut pas laisser le peuple hébreux partir avec son bétail. Yahweh frappa donc une dernière fois en donnant la mort à tous les premiers-nés du pays d'Egypte, aussi bien le premier-né Pharaon que le premier-né du captif dans la prison et tous les premiers-nés du bétail.

A la suite de ce dernier événement, Pharaon laissa partir tout le peuple d'Israël ainsi que son bétail au complet.

Moustique

 

J'aime cet épisode de la Bible, car en le lisant, mon invasion de cafards me paraît beaucoup moins difficile à gérer : il me suffit d'appeler un artisan AlloMarcel !


Mis à jour il y a