Retour sur le MeetUp autour du Zellige

Nathalie, spécialiste AlloMarcel dans la pose de matériaux particuliers à travailler, et spécifiques par leur rendu esthétique a animé ce mercredi un meetup autour du zellige à la boutique AlloMarcel située 2 rue Auguste Barbier. Ce meetup a été l'occasion pour elle, de nous en dire un peu plus sur son métier et sa passion. 

Pour ceux qui n'ont pas pu être présent, voici une petite présentation de ce que vous avez manqué.


Qu'est-ce que le zellige ? 
Le zellige est une technique ornementale typique de l'architecture méditerranéenne et du Moyen-Orient qui consiste à assembler des tessons de carreaux de terre cuite émaillés de différentes couleurs pour réaliser un décor.
L'art du Zellige nait au Maroc vers le Xe siècle après J-C, dans les tons blancs et bruns en imitation des mosaïques laissées en nombreux vestiges par les Romains.
Cet art s'est ensuite enrichi par les apports des différentes dynasties qui se sont succédées au Maroc et en al-Andalus, partie de l'Espagne sous domination mauresque. 

Avec le développement de l'architecture et de la décoration, les zelliges envahissent les murs à l'intérieur de tous les palais, les tombeaux, les fontaines, les patios et les hammams. 
Les couleurs se diversifient par la suite avec l'apparition du bleu, du vert, du jaune et du rouge vers le XVIIe siècle.

Comment le fabrique-t-on ? 

Tout d'abord, le zellige est un travail de patience et de précision qui demande une main-d'oeuvre importante et expérimentée.
Les carreaux de terre cuite sont premièrement émaillés sur une face. Ensuite, vient la découpe des carreaux en 3 étapes.
La forme géométrique à découper est tracée au pinceau sur le carreau. Celle-ci peut être en carré, étoile, triangle ou de forme arrondie. Ensuite, vient la découpe manuelle à l'aide d'un marteau tranchant pour enfin biseauter les bords avec un marteau plus petit.
La troisième étape consiste à l'assemblage à l'envers, face émaillée vers le bas des tessons découpés sur une surface lisse avec des joints les plus fins possible.
Une fois cette étape terminée, l'ensemble des tesselles est solidarisé par un mortier muni de barres de fer pour assurer la solidité.
Quand celui-ci est sec, la plaque ainsi constituée est soulevée et fixée sur les parois. 

Les zelliges dans la décoration moderne

Moins typiques que les mosaïques des palais, les zelliges s'invitent dans les cuisines, salons et salles de bains des Français.
Posés presque bord à bord, ils apportent un résultat très différent d'un carrelage classique avec des joints alignés.





Les variations de couleur au sein d'une même teinte donnent un résultat final décoratif très apprécié. 



Ils s'intègrent ainsi facilement dans les appartements parisiens, les maisons de ville mais aussi dans les restaurants.


Ils donnent un côté "ancien", une touche artisanale qui s'insère parfaitement dans un décor contemporain comme dans une maison ancienne.


Mots de la fin de Nathalie : "Selon moi, les zelliges ne font pas parti des matériaux à la mode qui vont et qui viennent au fil des saisons et selon les tendances de la décoration. Ils sont intemporels".

Pour être au courant des meetup et événements organisés par AlloMarcel, n'hésitez pas à nous rejoindre sur la page Facebook AlloMarcel 


Mis à jour il y a