Tout savoir sur l'entretien chaudière

Ca y est, l'hiver approche à grands pas et vous vous voyez déjà rentrer chez vous, mettre en route votre chauffage et vous munir de votre plaid pour profiter de votre soirée à l'abri du froid. Mais avez-vous pensé à l’entretien annuel de votre chaudière ? Obligatoire, il n'est pas à prendre à la légère 


AlloMarcel vous explique en 5 points pourquoi cette procédure est obligatoire et comment se passe la révision de votre appareil.

1°) Toute chaudière dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts doit faire l’objet d’un entretien tous les ans (Code de l'environnement : articles R224-41-4 à R224-41-9).

Cet entretien a pour but essentiel d'éviter les risques d'intoxication au monoxyde de carbone. Le monoxyde de carbone est un gaz inodore et invisible, dangereux pour la santé, qui peut s’échapper de toute chaudière non entretenue. Il provoque nausées, vertiges et maux de têtes et peut être mortel.

2°) Quelles sont les chaudières concernées ? 

Cette obligation annuelle s’applique à toutes les chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kW : chaudière au fioul, au gaz, au bois, au charbon, ou encore multicombustibles. En cas de remplacement d'une chaudière ou d'installation d'une nouvelle chaudière, le premier entretien doit être effectué au plus tard au cours de l'année civile suivant le remplacement ou l'installation.

3°) Qui est responsable de l'entretien annuel ? 

Lorsque le logement est équipé d’une chaudière individuelle, l'entretien annuel incombe au locataire, sauf si le bail stipule le contraire. En revanche, lorsqu'il s'agit d'une chaudière collective, l'entretien est à la charge du propriétaire ou du syndicat des copropriétaires de l'immeuble.

4°) En quoi consiste l'entretien annuel ? 

Cet entretien consiste en la vérification de la chaudière, son nettoyage et son réglage, ainsi qu'une évaluation des polluants atmosphériques.
Le professionnel doit également donner des conseils sur le bon usage de la chaudière, les améliorations possibles de l'ensemble de l'installation de chauffage, et l'intérêt éventuel du remplacement de la chaudière.

La procédure d’entretien répond aux spécifications techniques dictées par le ministère de l’Ecologie. Les  méthodes d’évaluation du rendement de la chaudière et d’évaluation des émissions de polluants atmosphériques de la chaudière sont également encadrées par l’arrêté du 15 septembre 2009

Le professionnel doit remettre une attestation d'entretien au locataire dans un délai de 15 jours suivant sa visite. Ce document doit être conservé pendant 2 ans au moins pour la présenter sur demande du bailleur ou de l'assurance en cas de sinistre.
 
5°) Qui sont les professionnels compétents ?  

L'entretien doit être effectué chaque année civile, par une personne remplissant les conditions de qualification professionnelle prévues au II de l'article 16 de la loi n° 96-603 du 5 juillet 1996 relative au développement et à la promotion du commerce et de l'artisanat. L'entretien doit être effectué chaque année civile, par une personne remplissant les conditions de qualification professionnelle prévues au II de l'article 16 de la loi n° 96-603 du 5 juillet 1996 relative au développement et à la promotion du commerce et de l'artisanat. 

Pour les chaudières au gaz, les plus courantes, l’entretien annuel doit être réalisé par un professionnel habilité gaz. L’appellation PMG (Professionnel Maintenance Gaz) labellise les professionnels habilites pour l’entretien de chaudières au gaz, avec un engagement sur une Charte Qualité

AlloMarcel dispose dans son réseau d’artisans PMG qui pour effectuer l’entretien annuel de votre chaudière. Vous pouvez choisir une simple visite d'entretien ou bien la mise en place d'un contrat d'entretien qui inclut l’entretien annuel et l’intervention gracieuse de votre chauffagiste en cas de problème de chaudière tout au long de l’année.  

commander_entretien_annuel_chaudiere


Mis à jour il y a